image home

Rénovations

Dans ce pays, tout proche mais très pauvre, les institutions pour enfants handicapés sont dans un état de délabrement saisissant. Aussi avons-nous répondu favorablement aux sollicitations de Mme Béatrice Prisse, enseignante spécialisée, qui cherchait des appuis pour développer son projet d’aide en faveur d’institutions dans le dénuement le plus complet.

Deux institutions ont vu leurs bâtiments rénovés puis les enfants réinstallés décemment. Pour la deuxième année consécutive, des étudiants en pédagogie curative de l’Université de Fribourg coopèrent et offrent trois mois durant leur assistance au personnel indigène qui manque encore d’une formation adéquate permettant de meilleures chances de développement aux enfants hébergés dans ces lieux.
Du matériel scolaire et pédagogique a été transporté à l’été 1996 puis en février 1997 en utilisant à chaque fois le bus de la fondation.

Les besoins sont toujours très importants: à nous de trouver les moyens d’y répondre, même par une modeste contribution.